La signature comme une base de la graphologie

Annie
Notre point de vue

Il n’est pas toujours aisé de comprendre les différents contours de la graphologie malgré l’importance de cette science qui traduit  sans doute le décryptage de la personnalité d’un individu. Et s’il y a une meilleure façon de s’imprégner de la graphologie, c’est de faire une étude systématique des signes graphiques encore appelés des syndromes dont la particularité est de servir de guide aux différents adeptes de la voyance. C’est dans cette optique que la majorité des observateurs avertis ont estimé que la signature est un élément de base de la graphologie en ce qui concerne la détermination du caractère. De toute façon, il faut laisser croire que la signature occupe une place de choix dans le travail effectué par les graphologues. Elle permet à l’homme de se distinguer de ses pairs à travers sa singularité. Elle reste en tout cas la propriété privée de son auteur.

 

  • La signature : la confirmation de l’être

Si l’on s’en tient aux propos de Céline Bailleul, la signature se présente en substance comme une concentration de l’être. Elle a cette particularité de mettre en exergue la volonté de l’homme.  A travers ce signe graphologique, il est fort possible de mettre à nu les espoirs et les désespoirs de son auteur même quand ce dernier pense qu’il reste inconnu. Certains initiés se permettent dans tous les cas de dénicher les rêves et même les projets d’un quelconque signataire. Seulement, il faut faire une distinction entre la signature et l’écriture dans la mesure où les deux opérations se différencient par le fait que si l’un est un pur produit du hasard et l’autre ne l’en est pas. Les graphologues estiment en filigrane que la signature émane de la personnalité du candidat.

 

  • Les composantes de la signature

Pour mieux comprendre l’intérêt de la signature, il faut tout d’abord faire une analyse systématique de la composition de cette marque graphologique en passant par le texte et les traits, bref tous les signes distinctifs d’un tel exercice. Il revient alors de faire aussi un distinguo entre les deux types de signature qui guident à chaque fois les pratiquants de la graphologie. De ce fait, la signature simple obéit au caractère simpliste de son auteur et surtout une grande marque de modestie. Pour ceux qui aiment bien mettre leur prénom, il est une évidence que cela traduit la volonté de son propriétaire de s’affirmer davantage. Par contre, la signature se complique à chaque fois qu’on y ajoute  un sceau dont le but est de faire connaitre son statut social. Par contre ce type de graphologie peut dans une certaine mesure susciter un manque de confiance.

 

  • La signature : un reflet de la personnalité

Tout au plus, la place qu’occupe la signature sur un support peut exposer d’autres attitudes de la personne qui l’appose. C’est dans ce sens qu’une signature apposée à l’extrême gauche peut indiquer l’attachement de la personne à la vie antérieure. Dans le cas contraire, l’on se retrouvera en train de faire publier ses émotions qui sont liées le plus souvent à l’enthousiasme. Même la façon de signer a un rôle primordial pour la graphologie. Les sages ont déduit depuis belle lurette qu’une signature montante exprime les ambitions de l’auteur. Dans le sens contraire, il faut évoquer le désespoir et plus particulièrement un manque de confiance en soi.

 

Recevoir les meilleures offres de voyance


Pour recevoir par email les meilleures offres de voyance telles que des offres de promotion ou une voyance par email gratuite, entrez votre adresse email.


Envoyer

Vos informations sont protégées.

Merci de nous avoir rejoint

Votre adresse email a été enregistrée avec succès.
Vous recevrez désormais toutes nos offres.


Ok!



Copyright © 2012-2013 - http://www.voyancefrancaise.biz - Tous droits réservés